Comment fabriquer un collier en perles 

La confection des colliers en perles est une œuvre de génie qui fait appel à notre créativité. Elle est particulièrement ludique et permet au concepteur de créer un accessoire unique qui reflète sa personnalité et répond à son goût. Mais, comment s’y prendre en tant que novice ? Voici un tutoriel qui vous guide dans la création de votre collier en perles étape par étape.

S’équiper d’abord en matériel

matériel pour fabriquer un collier à perle
Pour entamer la fabrication de votre accessoire de beauté, la toute première chose à faire est de vous assurer d’avoir toutes les fournitures nécessaires. Dans ce sens, vous aurez entre autres besoin :

  • Des perles à écraser et celles de votre préférence qui peuvent être en verre, en pierre, en métal précieux, etc. ;
  • D’un fermoir ou anneau de saut ;
  • Du fil ;
  • De la colle forte ;
  • D’une pince ;
  • D’un cutteur ;
  • Des aiguilles ;
  • Un mètre-ruban et autres.

Nous vous recommandons de privilégier un fil flexible qui se révèle très serviable, même quand il s’agit de fabriquer un collier mala tibétain, aujourd’hui en vogue. Ce collier, autrefois chapelet dans les temples hindous, malgré la rigueur et l’attention qu’imposent sa fabrication, est très apprécié. Pour trouver tous ces articles, rendez-vous dans une mercerie ou dans une boutique en ligne.

Choisir un modèle et arrêter une longueur convenable


Une fois les matériels réunis, vous devez à présent penser aux détails tels que le modèle et la longueur de votre collier. Pour ceux qui ont un penchant pour les colliers courts, il est préférable de réaliser un ras du cou, lequel mesure entre 35 et 40 cm. Mais pour un modèle plus long, le sautoir qui descend le long de la poitrine est idéal.

En effet, vous avez une grande liberté dans la réalisation d’un collier en perles quand il s’agit d’arrêter une longueur. Les deux modèles que nous avons cités ci-haut ne sont que des suggestions. Dans la pratique, la longueur finale de votre conception prend en compte la longueur du fermoir et celle des perles enfilées. Mais ce standard n’est pas toujours valable quand il s’agit de fabriquer les colliers mala qui, on le sait, exigent en tout pour tout, 108 perles comme ce collier en turquoise naturelle. Afin d’arrêter une longueur convenable, servez-vous du mètre-ruban pour mesurer le tour de votre cou. Et pour limiter les marges d’erreur, vous pouvez vous positionner devant un miroir.

Passer à la disposition des perles

Pour réussir le modèle que vous désirez, commencez déjà par déposer les perles sur une surface plane (un bureau par exemple) puis disposez-les à souhait jusqu’à obtenir le design convenable. Variez surtout la disposition des perles en fonction des couleurs et des rangées (si elles sont plusieurs). Cette approche est indispensable dans la mesure où elle vous facilitera l’enfilage et peut vous aider également à mesurer convenablement la longueur du bijou. C’est le moment de couper le fil devant servir à l’enfilage. Il faut surtout prendre le soin de majorer la longueur du fil à 15 cm. Par exemple, si vous avez choisi l’option de réalisation d’un ras du cou, vous devez couper 55 cm (soit 40 + 15 cm).

Réalisation proprement dite du collier en perles

L’étape précédente vous a servi à maquetter votre création et à avoir une image de ce qu’elle sera. Ici, vous allez procéder à sa réalisation comme cela se doit. Pour ce faire, il faut enfiler une première perle à écraser suivie de la première partie du fermoir. Écrasez ensuite la perle pour pouvoir fixer le fermoir et démarrer l’enfilage des perles disposées. N’oubliez pas d’alterner les couleurs, fidèlement au design prédéfini. Enfilez à présent une seconde perle à écraser ainsi que la deuxième partie du fermoir, puis écrasez la perle. Au niveau de chaque extrémité où se trouvent les fermoirs, assurez-vous de laisser une marge de fil long de 8 à 10 cm.

Vous constaterez enfin que chaque partie du fermoir se trouve au niveau des deux extrémités, de part et d’autre des perles enfilées. Vous pouvez maintenant couper les excédents du fil à l’aide d’un cutteur tout en laissant une marge de 2 cm.

Nous vous conseillons de ne pas serrer trop les perles au moment de l’enfilage. Tâchez de laisser un peu de jeu pour qu’elles puissent tourner librement, sans faire de pression sur le fil. De cette façon, vous êtes sûr d’obtenir un bijou souple et non rigide. Par ailleurs, comme vous pouvez le voir ici, il est recommandé de choisir son collier en fonction de son style vestimentaire.

Laisser un commentaire Annuler la réponse