Pour améliorer son anglais, la meilleure chose à faire est de parler avec un locuteur natif. Mais nous n’avons pas tous cette possibilité ! Que faire si vous ne connaissez personne qui parle anglais ? Et si vous n’avez pas le temps ? Et si vous ne vous sentez tout simplement pas encore assez confiant pour pratiquer avec un natif ? Comment pouvez-vous vous exercer à parler anglais sans l’aide de quelqu’un d’autre ?

Ne vous inquiétez pas. Vous pouvez toujours améliorer votre anglais parlé, même sans partenaire parlant. Nous allons vous expliquer comment. Pas de partenaire parlant ? Pas de problème !

1. Pensez en anglais

Parfois, le problème de l’anglais n’est pas la langue elle-même, mais la façon dont on l’envisage.

Si vous pensez dans votre langue maternelle et que vous essayez ensuite de parler anglais, vous devrez toujours traduire entre les langues. Traduire n’est pas une chose facile ! Même les personnes qui parlent couramment deux langues ou plus ont du mal à passer d’une langue à l’autre. La solution est de penser en anglais.

Vous pouvez le faire n’importe où, n’importe quand. Essayez d’utiliser l’anglais lorsque vous pensez à votre journée, ou lorsque vous essayez de décider quels aliments commander. Essayez même d’utiliser un dictionnaire anglais-anglais pour rechercher des mots. De cette façon, vous n’aurez jamais à utiliser votre langue maternelle et à traduire des mots. Vous remarquerez que lorsque vous pensez en anglais, il est plus facile pour vous de parler en anglais.

2. Parlez-vous à vous-même

Chaque fois que vous êtes à la maison (ou seul ailleurs), vous pouvez améliorer votre anglais en parlant avec votre personne préférée : vous-même.

Si vous pensez déjà en anglais, essayez de parler vos pensées à voix haute. Lisez aussi à voix haute. La pratique est la pratique, et même si vous n’avez personne pour corriger vos erreurs, le simple fait de parler à haute voix vous aidera à vous sentir plus à l’aise pour parler anglais.

3. Utilisez un miroir

Chaque fois que vous le pouvez, prenez quelques minutes de votre journée pour vous mettre devant le miroir et parler. Choisissez un sujet, réglez un minuteur pour deux ou trois minutes et parlez simplement.

Le but de cet exercice est de surveiller votre bouche, votre visage et votre langage corporel pendant que vous parlez. Il vous donne également l’impression de parler à quelqu’un, de sorte que vous pouvez faire semblant de discuter avec un camarade d’étude.

Parlez pendant les deux ou trois minutes que dure l’exercice. N’arrêtez pas ! Si vous êtes bloqué sur un mot que vous ne connaissez pas, essayez d’exprimer votre idée d’une autre manière. Vous pouvez toujours chercher comment dire ce mot après les deux ou trois minutes. Cela vous aidera certainement à trouver les types de mots ou de phrases qui vous posent problème.

4. Concentrez-vous sur la maîtrise de l’anglais, pas sur la grammaire

Lorsque vous parlez en anglais, combien de fois vous arrêtez-vous ?

Plus vous vous arrêtez, moins vous avez confiance en vous et moins vous êtes à l’aise. Essayez l’exercice du miroir ci-dessus, mais mettez-vous au défi de parler sans vous arrêter ni bégayer (en prenant des pauses entre vos mots) tout le temps.

Cela pourrait signifier que vos phrases ne seront pas grammaticalement parfaites, et c’est normal ! Si vous vous concentrez sur la fluidité de votre discours plutôt que sur sa justesse, vous serez quand même compris et votre voix sera meilleure. Vous pouvez remplir les règles de grammaire et de vocabulaire correctes au fur et à mesure que vous les apprenez.

5. Essayez les virelangues anglais

Les virelangues sont des séries de mots qu’il est difficile de dire rapidement. En voici un exemple : « Les trente-trois voleurs pensaient qu’ils avaient trôné sur le trône tout le jeudi. » Essayez de le dire plusieurs fois ! Ce n’est pas facile.

Les jeux de mots comme celui-ci vous aideront à trouver le bon emplacement pour votre bouche et votre langue, et peuvent même vous aider dans votre prononciation. Vous trouverez ici une liste de grands vire-langue.

6. Écoutez et répétez

Vous regardez des émissions de télévision ou des vidéos YouTube en anglais ? Utilisez-les pour améliorer votre aisance. Choisissez une courte partie d’une émission et répétez-la ligne par ligne. Essayez de faire correspondre le ton, la vitesse et même l’accent (si vous le pouvez). Peu importe si vous manquez quelques mots, l’important est de continuer à parler. Essayez de parler comme les locuteurs natifs de l’émission.

7. Faites attention aux sons stressés

L’anglais utilise des accents dans les mots et les phrases. Cela signifie que lorsque vous parlez anglais, vous devez souligner ou mettre l’accent sur certains mots et syllabes (sons) pour donner aux mots et aux phrases des significations différentes.

Écoutez ce que les locuteurs natifs soulignent lorsqu’ils parlent. Essayez de le répéter de la même manière pour améliorer l’accent en anglais dans votre propre discours.

Non seulement cela vous aidera à bien parler anglais, mais cela pourrait même réduire les malentendus. Parfois, le fait de mettre l’accent sur la mauvaise syllabe change complètement le mot. Le mot ADDRESS, par exemple, n’est pas le même que le mot adDRESS. L’adresse fait référence à un lieu physique où vit une personne, et ADRESSE signifie parler formellement à un groupe de personnes. Apprenez à entendre la différence !

8. Chanter des chansons en anglais

Chanter vos chansons anglaises préférées vous aidera à devenir plus fluide. C’est une méthode d’apprentissage des langues qui a fait ses preuves et qui est soutenue par la science.

Une fois que vous aurez chanté avec Taylor Swift et Jason Mraz, vous pourrez tester vos compétences avec quelque chose d’un peu plus difficile : le rap !

Le rap est un excellent moyen de pratiquer l’anglais, car les mots sont souvent prononcés comme des phrases normales. Cependant, le rappeur utilise un rythme plus fort et une vitesse plus rapide. Certains mots peuvent ne pas avoir de sens, mais si vous arrivez à suivre le rappeur, vous êtes sur la bonne voie pour devenir fluide !

9. Apprendre des formes de mots avec de nouveaux mots

Certaines pratiques se font avant même que vous n’ouvriez la bouche. Facilitez-vous la parole en apprenant les différentes formes de tous les mots que vous apprenez. Vous devriez le faire lorsque vous apprenez du nouveau vocabulaire. Par exemple, si vous venez d’apprendre le mot « écrire », vous devriez également apprendre d’autres formes comme « écrit » et « écrit ».

Il est important de savoir comment utiliser correctement un mot dans n’importe quel type de phrase. Cette connaissance vous aidera à parler. Vous n’aurez pas besoin de vous arrêter pour penser à différents mots – vous saurez exactement quand vous devez utiliser ce mot en parlant.

10. Apprenez des phrases, pas des mots

Une meilleure idée encore pour améliorer l’anglais est d’apprendre des phrases de mots, et pas seulement des mots.

Vous utilisez peut-être une grammaire et un vocabulaire corrects, mais ce n’est pas encore la façon dont un locuteur natif le dirait.

Par exemple, vous pouvez dire « how do you feel today ? » mais un locuteur natif pourrait dire « how are you doing ? » ou « what’s up ? » à la place. Les phrases et expressions peuvent être utiles pour avoir l’air plus naturel lorsque vous parlez.

11. Apprenez vos expressions les plus courantes

Prenez le temps de bien remarquer comment vous parlez dans votre langue maternelle.

Quels mots et phrases utilisez-vous le plus souvent ?

Apprenez à dire vos phrases et mots les plus utilisés en anglais. Les connaître en anglais vous aidera à parler aussi bien en anglais que dans votre langue maternelle.

12. Se préparer à des situations spécifiques

Apprenez-vous l’anglais pour une raison précise ? Par exemple, apprenez-vous l’anglais pour pouvoir obtenir un emploi dans une entreprise anglophone ? Dans ce cas, pratiquez l’anglais qui vous aidera lors d’un entretien. Apprenez-vous l’anglais pour vous faire des amis en Amérique ? Dans ce cas, vous aurez besoin d’un autre type d’anglais.

Avant de vous rendre dans un endroit où vous devez parler anglais, vous pouvez pratiquer ce que vous pourriez avoir à dire. Si vous vous préparez à aller au restaurant, à quoi pourraient ressembler les conversations dans un restaurant ? Répondez aux questions qu’un serveur pourrait vous poser. Essayez de parler de la nourriture et des menus.

Vous vous sentirez plus confiant si vous êtes préparé !

13. Détendez-vous !

Vous pouvez être votre meilleur assistant ou votre pire ennemi lorsque vous apprenez à parler couramment ! Nous savons que c’est difficile, mais vous devriez essayer de ne pas vous inquiéter de votre voix lorsque vous parlez. Détendez-vous !

Si vous êtes bloqué ou confus, prenez une grande respiration et recommencez. Parlez plus lentement si vous le devez. Prenez le temps de faire une pause et de réfléchir à votre prochaine phrase.

Faites tout ce qu’il faut pour vous sentir plus à l’aise pour parler anglais.

14. Racontez une histoire de votre langue en anglais

Voici une façon amusante de tester l’évolution de votre anglais parlé : choisissez une histoire que vous connaissez très bien et racontez-la en anglais.

N’oubliez pas de penser en anglais lorsque vous racontez votre histoire. Concentrez-vous sur le fait de parler couramment plutôt que correctement. Dites chaque phrase à voix haute pour vous-même.

Conclusion

Même si vous n’avez personne à qui parler en anglais, vous pouvez toujours acquérir de l’assurance et maîtriser la fluidité sur votre temps libre.

D’une certaine manière, il est même plus facile de s’entraîner à parler tout seul ! Vous savez maintenant exactement comment améliorer votre anglais parlé par vous-même et vous devriez vous sentir en confiance pour le faire !