Longtemps pointée du doigt pour ses tarifs exorbitants, l’électricité va connaître une vraie révolution à la fin de l’année 2020. En effet, l’état français a décidé de modifier un paramètre clé : la fin de la réglementation des prix. Si cette mesure est valable pour les entreprises ou les professionnels qui ont une puissance inférieure ou égale à 36KvA, elle risque de bouleverser complètement un marché assez frileux. Zoom sur les clés de la fin de la réglementation des prix de l’électricité pour les entreprises de l’Hexagone.

Conforme au droit européen

Les rapports établis ces dernières années étaient très clairs. Le tarif réglementé de l’électricité plus connu sous le nom de TRV était non conforme au droit européen. Afin de se soumettre aux recommandations de Bruxelles, la France a revu sa copie. Par conséquent, les TRV n’ont plus de raisons légales d’exister et logiquement les contrats passés avant cette date sont caducs. Si on ajoute à cela une facilité de résiliation qui entraîne une gratuité des frais, on obtient assurément le bon plan de cette fin d’année. Mais le chapitre des bonnes nouvelles ne s’arrête pas en si bon chemin…

Des économies à réaliser

Outre l’avantage, non négligeable, de pouvoir choisir librement son fournisseur d’électricité et l’offre correspondante, la fin des TRV signifie surtout des économies importantes. Si le montant peut varier en fonction de votre consommation d’énergie, il peut facilement s’élever à plusieurs centaines d’euros par an. Tout sauf un détail à l’heure où la crise économique liée au Covid-19 touche de nombreuses entreprises. Enfin, gardez en tête que si, au 31 décembre 2020, votre choix de fournisseur n’est pas effectué, vous ne serez pas coupé en électricité. En effet, il vous restera un délai supplémentaire pouvant aller jusqu’à 15 jours. Quand on vous dit que cette révolution est en marche, les faits ne le démentent pas.