Vous vous demandez souvent quelles précautions prendre pour mieux vivre la saison la plus froide de l’année? La quiétude et la santé de vos enfants face au décalage horaire vous préoccupent-elles ? Chaque hiver, l’horloge est recalée d’une heure, ainsi que les mouvements habituels de la société. Ceci a un impact sur votre organisme, mais plus sur celui de vos enfants. Cet article vous propose quelques solutions dans le but d’aider ces derniers à s’adapter à l’heure d’hiver.

Changement d’heure en hiver : quelles conséquences sur l’homme ?

Parmi les changements induits par l’hiver figure celui horaire avec ses conséquences sur les êtres humains et particulièrement sur les enfants. Certains troubles méritent d’être cités.

Perturbation de l’horloge biologique et du système immunitaire

L’espèce humaine est façonnée de manière à vivre en harmonie avec le climat qui l’entoure. Toute modification du monde extérieur a des répercussions sur son fonctionnement interne. Ainsi, les effets secondaires du changement d’heure chez les enfants sont nombreux. Se réveiller au milieu de la nuit et voir sa montre marquée 3 heures au lieu de 4 heures, bien qu’étant exact ne peut laisser l’organisme indifférent. Et c’est exactement ce genre de réalité qui annonce l’hiver.

Selon les spécialistes de la santé, votre organisme suit un rythme de 24 heures, partagées de façon équitable entre le jour et la nuit. La mélatonine ou l’hormone du sommeil est secrétée au fur et à mesure que la nuit avance. Lorsque survient alors un changement horaire brusque comme en hiver, votre système entier subit un dysfonctionnement et ne s’habitue que progressivement à la nouvelle réalité.

La mélatonine, l’hormone de la nuit intervient lorsque vous êtes en contact de l’obscurité. Elle est secrétée plus tôt en hiver en raison de la nuit qui apparaît de manière précoce. Vous avez donc plus vite envie de vous endormir les soirs et vous vous sentez plus apte à vous réveiller tôt les matins. Sauf une discipline particulière, vous risquez de vous attribuer une heure supplémentaire de sommeil.

La perturbation de l’horloge biologique a des conséquences sur le système immunitaire. Il se retrouve plus affaibli, car les diverses composantes de l’organisme interagissent entre elles. Cette fragilité de votre système de défense est la porte ouverte à plusieurs maladies qu’il n’a plus la capacité de combattre.

Votre organisme peut commencer à retrouver progressivement son rythme habituel après quelques jours. Mais ce n’est pas souvent le cas pour vos enfants qui auront plus de difficultés, car étant plus vulnérables.

Trouble du sommeil et de l’appétit

Les effets du changement d’heure sur le sommeil ne sont pas à prendre à la légère. Vous pouvez vous réveiller plus souvent dans la nuit ou avoir un sommeil agité. L’insomnie est une autre conséquence. Les enfants sont les plus concernés par ces situations. Même les nouveau-nés sont affectés malgré leur rythme de sommeil différent, à cause des changements qui surviennent dans leur environnement.

Le manque d’appétit est un autre trouble du changement d’heure en hiver. La lourdeur de votre corps va vous donner la sensation que vous soyez rassasiés alors que c’est l’heure habituelle de déjeuner ou de diner. Vous pouvez aussi avoir l’impression d’avoir faim à des heures qui ne sont pas celles du repas.

Cependant, il est tout à fait possible de trouver une solution pour s’adapter au changement d’heure.

Comment lutter contre le dérèglement horaire avec des moyens naturels ?

Si toutes ces conséquences sont les fruits du décalage horaire entrainé par l’hiver, l’existence d’astuces pour s’adapter au changement d’heure constitue la bonne nouvelle, surtout pour vos enfants qui sont les plus affectés.

Les horaires décalés affectent énormément le corps selon Ophélie Ostermann. Mais les traitements sont aussi nombreux et adaptés à chaque cas. Ainsi, vous gagnerez à adopter les remèdes naturels sous leurs différentes formes. Il peut s’agir de produits à base de plantes, de minéraux ou de compléments alimentaires.

Les laboratoires COPMED mettent à votre disposition plusieurs types de produits et d’huiles essentielles qui ont des vertus apaisantes et favorisent un bon sommeil. D’autres permettent de renforcer le système immunitaire et par conséquent de rendre l’organisme plus résistant. Vous pouvez aussi aider votre enfant à retrouver son appétit ou à le régler par des remèdes naturels.

Vous pouvez opter pour les compléments alimentaires en vue du renforcement de l’organisme. Vos bouts de choux se sentiront moins faibles malgré la diminution de l’appétit.

Malgré toutes ces précautions, si votre enfant fait une forte fièvre au milieu de la nuit, n’hésitez pas à faire appel à un médecin de garde.