Très apprécié dans les constructions neuves & modernes, l’escalier quart tournant plait pour son côté à la fois pratique et esthétique. Ce type d’escalier est notamment recommandé pour gagner de l’espace dans un intérieur confiné. Mais en plus d’être une solution économique, le quart tournant possède également plusieurs avantages non négligeables.

Caractéristiques de l’escalier quart tournant

L’escalier quart tournant est un escalier qui se démarque par la présence d’une volée de marches droites et d’un virage (tournant : d’où son nom) d’environ 90°. La version classique de l’escalier quart tournant se compose de 3 ou 4 marches dites « marches balancées » dues à leurs formes particulières. Dans la plupart des cas, un quart tournant possède une configuration standard, c’est-à-dire un quart tournant bas. Mais ce type d’escalier est parfaitement modulable et répond à toutes les envies. Aussi, on peut trouver un quart tournant haut voire médian.

On parle généralement d’un escalier tournant dans le cas d’un escalier qui tourne en boucle autour d’une barre centrale. Cette particularité du quart tournant lui permet de favoriser le gain de place. C’est l’un des escaliers le moins volumineux et le moins gourmand en termes de superficie. Il convient particulièrement à un intérieur restreint où il est important d’avoir un escalier alors que l’espace disponible ne le permet pas forcément. Bien évidemment, le quart tournant n’est pas vraiment la solution idéale pour garantir le confort des utilisateurs.

Pourquoi opter pour un escalier quart tournant ?

Grâce à un dimensionnement particulièrement bien étudié, le quart tournant est l’un des modèles le plus sûr en matière d’escalier. Basées essentiellement sur la formule « M = 2H + G », en vigueur depuis le XVIIe siècle, date à laquelle l’ingénieur du roi Nicolas-François Blondel l’a inventé, les volées droites de l’escalier quart tournant ont été bien calculées pour garantir une sécurité optimale des utilisateurs. Dans cette formule, toujours d’actualité, M désigne le « pas de foulée » qui doit être compris entre 60 et 64 cm. C’est la mesure imposée pour obtenir un escalier à la fois pratique et économique. Le propriétaire est ensuite libre de rajouter des rampes et un garde-corps pour éviter les chutes en hauteur.

Mais le plus grand atout de l’escalier tournant réside dans sa pose. C’est l’un des rares escaliers disponibles en kit, dont l’installation est accessible même aux bricoleurs du dimanche. De plus, il se décline en plusieurs modèles : bois, métal ou verre pour répondre à toutes les attentes.